Tour d’horizon sur le bardage des façades extérieures

 Tour d’horizon sur le bardage des façades extérieures

Revêtement extérieur d’une demeure, le bardage s’avère être une seconde couche qui vient se poser sur la façade externe d’un logement. Il ne participe pas à la tenue du bâtiment. Pourquoi et comment le mettre en place ?

Les bonnes raisons de mettre en place un bardage

Le bardage est un élément décoratif et utile qui remplit trois fonctions distinctives. Premièrement, il permet de modifier l’esthétique de la maison, vu de l’extérieur. Il peut, par exemple, donner à une construction ancienne une allure plus moderne, ou encore changer complètement l’apparence de la maison. On compte, entre autres, des styles de maisons anglosaxons. Cet élément peut aussi masquer les fissures sur la façade.

Mis à part cela, le bardage peut être utilisé pour offrir à la maison une protection contre les intempéries. Grâce à sa résistance à la pluie, au gel et au soleil, il permet d’améliorer l’étanchéité de la façade. Enfin, ce revêtement extérieur est conçu pour perfectionner l’isolation thermique et phonique. Combiné avec une couche isolante, il peut retenir la chaleur produite par le logement en dissimulant une lame d’air.

Mettre en place un bardage de façade extérieure

Techniquement, la pose du bardage est assez facile. Il suffit de fixer ce revêtement extérieur mécaniquement sur une ossature en bois ou en métal. Simple et n’engendrant que de faibles nuisances de chantier, il peut se mettre en place dans une maison habitée. Toutefois, pour le réaliser, il faut être au moins deux et disposer d’un outillage adapté. Pour assurer un travail bien fait, il est aussi recommandé de recourir à un professionnel. Vous pouvez, par exemple, visiter ce site.

Ce revêtement peut être monté en trois méthodes. Le bardage simple peau est mis au point pour un simple but esthétique. Il se fixe sur l’ossature de la demeure pour modifier l’aspect de la façade. Le bardage rapporté est la deuxième méthode qui permet d’établir une couche d’isolant s’intercalant entre la façade et le bardage. Par ailleurs, le bardage double peau permet à la couche d’isolant d’être prise en étau entre deux revêtements.

Focus sur les matériaux utilisés pour le bardage

Les matériaux utilisés en revêtement extérieur sont extrêmement nombreux. On compte, par exemple, la pierre naturelle, la tôle d’acier, l’aluminium laqué, ou encore le céramique. Dans la plupart des cas, on utilise le bois naturel en version composite. Celui-ci confère au bâtiment un aspect naturel et chaleureux. Il doit surtout être sélectionné selon sa résistance contre l’humidité. Il est souvent présenté en lame ou en panneau.

Par ailleurs, le bardage en métal est fait pour les logements design et contemporains. Il est surtout idéal pour mettre en place un bardage double peau. Le PVC est aussi un bardage qui peut faire plaisir aux personnes cherchant un bardage résistant, facile à poser et à entretenir offrant de nombreuses possibilités esthétiques. Enfin, la pierre naturelle permet d’assurer une isolation thermique et un rendu spécialement décoratifs. Elle est souvent réalisée en ardoise. Même si ce revêtement est assez complexe à mettre en place, il est imperméable et figure parmi les moins coûteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *