L’entretien d’un appartement avant sa mise en location

L’entretien d’un appartement avant sa mise en location

Avant de mettre en location un appartement, il faut penser à nettoyer. Il s’agit de mettre en valeur le bien immobilier, en le proposant sous son meilleur jour, mais c’est également un exemple que vous donnez à vos futurs locataires. La remise en état du logement est une obligation, notamment entre deux locations.

Les obligations du locataire pour le nettoyage

Le principe est le suivant, l’entretien courant, dont le nettoyage et les rénovations sont des obligations qui incombent au locataire durant la durée du contrat de bail. Quand le contrat arrive à terme, le locataire doit remettre l’appartement en l’état, à l’image de ce qui a été inscrit dans l’état des lieux d’entrée. Cela signifie que les petites réparations doivent être entreprises, mais également qu’il faut rendre l’appartement en bon état de propreté. En d’autres termes, avant de partir, il faut nettoyer l’appartement qu’on s’apprête à quitter.

C’est seulement dans la mesure où le locataire n’a pas bien réalisé le ménage que le bailleur se voit dans l’obligation de ce faire. C’est incontournable, d’autant plus si vous attendez de nouveaux locataires. Dans ce cas, il pourra imposer la facture à son ancien locataire. Si vous êtes justement à la recherche de professionnels dans le domaine du nettoyer, vous pouvez visiter ce site.

Faire appel à une société d’entretien

C’est la solution par excellence si vous souhaitez être tranquille, par rapport à vos nouveaux locataires. Le professionnel va établir un devis en fonction de l’état des lieux. Mais la prestation devra comprendre : le nettoyage des murs, du sol et de la vitrerie, le nettoyage des moquettes, le nettoyage de la cuisine et des différents éléments sanitaires de la maison. Il faut procéder au détartrage, à la désinfection et au dégraissage. Si vous avez des annexes, il ne faut pas les négliger. On parle des terrasses et balcons dont peut être doté l’appartement.

Le plus souvent, faire appel à une société spécialisée dans l’entretien de la maison est considéré comme étant une solution d’urgence. Et pourtant, cela devrait être un réflexe automatique, qui garantit un travail à la fois vite fait et bien fait, suivant les normes d’hygiène. C’est une façon de rassurer non seulement les nouveaux locataires, mais également l’assureur.

Les frais peuvent être également déduits du dépôt de garantie qu’a laissé l’ancien locataire. Le bailleur est dans son droit dans la mesure où l’état des lieux de sortie est contradictoire de celui de l’entrée.

En cas de dégradation, entreprendre également les réparations

Le nettoyage n’est pas le seul entretien à opérer. Il faut également penser à remettre le logement en état, en réparant les éléments qui se sont dégradés dans l’appartement. Il peut s’agir de la structure, comme les murs ou le sol, comme il peut s’agir de certains accessoires, comme la robinetterie ou encore le chauffage. On peut également effectuer une rénovation des peintures ou du revêtement du sol.

Pour ce faire, vous pouvez également faire appel à un professionnel et incomber les frais à votre ancien locataire. Dès lors que les deux états des lieux sont contradictoires, le locataire est obligé d’assurer les frais de réparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *