Des astuces malignes pour réduire sa facture d’électricité en hiver

Des astuces malignes pour réduire sa facture d’électricité en hiver

L’hiver approche à grands pas et cela suppose de nombreux changements dans ses habitudes quotidiennes. En effet, c’est surtout durant cette période que la consommation d’électricité devient de plus en plus importante sans oublier les problèmes de réseau électrique qui peuvent se produire entrainant ainsi une surconsommation. Néanmoins rien n’est perdu d’avance car il est tout à fait possible de ne pas se ruiner pour des questions d’électricité durant la saison fraîche.

Les bonnes habitudes à adopter

Selon les statisticiens, un pic de consommation d’électricité a été remarqué aux alentours de 19h. L’heure durant laquelle les consommateurs ont tendance à combiner les usages domestiques de l’électricité et son utilisation pour des fins industriels ou commerciaux. Souvent un tel mélange engendre des coupures de courant ou une hausse remarquable de la consommation à la fin du mois. Ainsi pour éviter une surfacturation, il est plus judicieux de différer l’usage des appareils électriques de préférence après 20 h. Autrement dit, il est préférable d’attendre tard le soir pour démarrer certaines machines à savoir le lave-linge, la vaisselle ou les ustensiles de cuisine qui nécessitent un branchement électrique. Le but est donc de ne pas les utiliser au même moment où votre voisin fait également usage de ses appareils électro-ménagers.

Le mode veille à éviter

La grande majorité des consommateurs ont tendance à penser que lorsqu’un appareil est en veille, il ne consomme aucune énergie. Bien au contraire, c’est justement parce que vous le mettez en veille qu’il va contribuer à l’augmentation de votre facture d’électricité. En principe, la consommation d’un appareil en veille est assimilable à celui de 7 à 8 ampoules qui restent allumées 24h/24. En outre, cela pourrait augmenter votre facture d’électricité de 20 %. Ainsi pour éviter de telle mésaventure, il est toujours préférable d’éteindre son ordinateur, sa télé, sa console de jeux ou tout autre appareil qui peut être mise en veille. Il ne faut pas aussi oublier de bien éteindre la lumière en quittant une pièce. Aussi, il est possible de régler l’intensité de la luminosité de sa maison sans pour autant être plongé dans le noir. Pour ce faire, vous pouvez solliciter l’aide d’un spécialiste tel qu’un électricien à Hainaut.

Par ailleurs, c’est durant l’hiver que les besoins de réchauffer son intérieur se font de plus en plus entendre. Cependant, l’idée d’user d’un émetteur de chaleur vous effraie étant donné qu’il soit aussi une charge pour votre facture d’électricité. Pour régler ce genre de dilemme, il est préférable de ne pas surchauffer la maison. Les experts préconisent le fait qu’il soit plus judicieux de maintenir une température entre 17 à 19°C dans les pièces à vivres.

Les appareils énergivores à éviter

Il existe des appareils électroménagers qui sont très énergivores et donc à éviter. Parfois, vous ne les utilisez que pour une poignée de minutes et cela suffit déjà pour vous faire payer une lourde somme à la fin du mois. Ainsi, il est déconseillé d’utiliser des appareils qui peuvent consommer plus de 500 watts. Entre parfaitement dans ce cadre le congélateur individuel sans oublier les pc portables et les imprimantes. Ils n’engendrent en général qu’une surfacturation de votre facture d’électricité. Le mieux c’est de s’en priver pour mieux économiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *